Le respect envers le nom de Dieu (semaine 9)

Le nom de Dieu doit aussi être respecté ; il ne faut jamais le prononcer à la légère.

Même dans la prière, sa répétition fréquente ou inutile doit être évitée.
Ceux qui ont contracté une alliance avec Dieu ont pris l’engagement de parler de lui de la manière la plus respectueuse et la plus révérencieuse. [...] Les serments et toutes les paroles ayant forme de serments déshonorent Dieu. L’Éternel voit, l’Éternel entend et il ne prendra pas le coupable pour innocent. Il ne veut pas qu’on se moque de lui. Ceux qui prononcent le nom de l’Éternel en vain constateront que c’est une chose

terrible que de tomber entre les mains du Tout-Puissant.
C’est déshonorer Dieu que de répéter à tout propos son nom d’une manière

irréfléchie dans la conversation ordinaire, ou de le prendre à témoin pour des questions triviales.

Que de croyants possèdent une notion imparfaite de la sainteté de Dieu ! Comme ils prennent le nom de l’Éternel en vain, sans se rendre compte que c’est de Dieu, du Dieu grand et terrible qu’ils parlent ! Certains chrétiens emploient dans leurs prières des expressions négligées et irrespectueuses qui offensent l’Esprit d’amour de l’Éternel et font que ces prières sont rejetées par le ciel.

“Son nom est saint et redoutable.” Les noms et les qualificatifs de Dieu ne doivent jamais être prononcés à la légère. Par la prière nous pénétrons dans la salle d’audience du Très-Haut et c’est remplis d’une sainte frayeur que nous devons nous présenter devant lui. Les anges voilent leur face en sa présence ; les chérubins et les séraphins, saints et resplendissants, s’approchent de son trône dans une attitude de profond respect. Nous donc, qui sommes pécheurs, ne devons-nous pas nous approcher de notre Seigneur et Créateur avec une sainte révérence et avec adoration ?


Son nom est saint et redoutable.

Psaumes 111 :9

Plus dans cette catégorie : « La crainte de Dieu (semaine 8)